Comment choisir son système de surveillance ?

Système de surveillance connecté

L’installation de systèmes de surveillance s’est largement démocratisée chez les particuliers ces dernières années. On estime que chaque année, en France, 2% des habitations sont victimes d’un vol par effraction ou d’une tentative d’intrusion. Pour tenter d’éviter cela ou de dissuader les malfaiteurs, de nombreuses solutions existent sur le marché. Découvrez nos conseils pour savoir comment choisir votre système de surveillance en fonction de la configuration de votre logement.

Les alarmes

La première solution est de placer des alarmes dans votre habitation. Elles doivent être positionnées sur les ouvertures (portes et fenêtres) et sont reliées à une centrale sur laquelle vous devez rentrer un code pour éteindre les alarmes de votre domicile.

En cas d’infraction, des sirènes se déclenchent et peuvent vous envoyer un message ou prévenir les autorités en fonction des options de la centrale que vous avez choisie.

Ces alarmes peuvent aussi être reliées à des capteurs de présence. Si vous avez des animaux de compagnie, ces capteurs peuvent être inadaptés puisqu’ils détecteront vos animaux à chaque fois qu’ils passeront devant eux.

Les caméras de surveillance

Kit de surveillance connecté

Deuxième solution : l’installation de caméras de surveillance. Elles viennent souvent en complément d’une alarme et peuvent être reliées à la même centrale de contrôle. Les caméras peuvent être placées à l’extérieur de votre habitation pour surveiller les entrées mais également à l’intérieur.

Si les caméras factices peuvent être dissuasives, elles ne sont pas totalement satisfaisantes et la plupart des assurances préfèrent les caméras à enregistrement, surtout pour les biens de grande valeur. Opter pour ce genre de caméras vous permettra d’être mieux couvert en cas d’effraction.

Pour une sécurité optimale, pensez à vérifier que vos caméras sont équipées de détection nocturne ou d’un enregistrement en haute définition. Sachez qu’il existe des modèles de caméras assez petites et discrètes qui ne prennent pas de place dans votre intérieur.

La télésurveillance : bonne ou mauvaise idée ?

Centre de télésurveillance
Centre de sécurité

Depuis quelques années, on voit fleurir des sociétés de télésurveillance qui proposent des services de sécurité à distance en échange d’un abonnement mensuel. Ces entreprises vous vendent ou vous louent des kits de vidéosurveillance qu’elles installent chez vous.

L’intérêt de passer par ces sociétés est qu’elles gèrent les alertes pour vous et un télésurveilleur préviendra directement les autorités en cas d’alerte.

À savoir : Le flux d’images en direct ne s’active que lorsqu’une alerte est émise. Le télésurveilleur ne peut donc pas vous espionner.

Que choisir

Si les offres de télésurveillance vous intéressent, n’hésitez pas à demander plusieurs devis dans différentes sociétés afin de choisir celle qui correspond le plus à vos besoins et à votre budget.

Surveillance : les règles à respecter

Lorsqu’on installe des caméras chez soi, il y a quelques règles à respecter :

  • Vous ne devez filmer que votre propriété. Filmer le domicile d’un voisin ou la voie publique est interdit ;
  • Les images de vidéosurveillance ne doivent être visionnées que par le propriétaire ou par des personnes autorisées à le faire ;
  • Si vous avez des personnes qui travaillent chez vous, elles doivent être informées de la présence de caméras, conformément au Code du travail.
  • Une déclaration à la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) est nécessaire lorsque les images de vidéosurveillance sont enregistrées.

À savoir : Assurez-vous que vos systèmes de surveillance sont certifiés NF A2P. Cette norme n’est pas obligatoire mais les compagnies d’assurance peuvent vous la demander si la valeur de votre bien est importante.

***

Si vous souhaitez installer un système de surveillance chez vous, il est conseillé d’évaluer vos besoins avant de faire votre choix. Renseignez-vous sur chacune des solutions possibles, leur prix et leur pertinence par rapport à votre habitation. Pensez également à regarder le taux de cambriolage dans votre ville ou votre quartier afin de décider du niveau de protection dont vous estimez avoir besoin.

Images : Pixabay