6 techniques de brainstorming qui ont fait leurs preuves

6-techniques-brainstorming-efficaces

Le brainstorming permet de regrouper ses collaborateurs pour solliciter leur avis. Concept, idées d’optimisation de l’organisation interne, recherche d’un slogan ou d’un logo… Les objectifs sont variés et, pour tirer le meilleur parti de la créativité des participants, il est indispensable d’adopter la bonne approche. Quelles sont les techniques de brainstorming qui ont déjà fait leurs preuves ?

La technique de l’escabeau

Cette approche consiste à expliquer le sujet du brainstorming. Puis les participants quittent la salle de réunion, sauf deux membres. Après ce premier échange d’idées, une personne entre pour partager son point de vue et ainsi de suite. Cette technique évite que l’on soit influencé par ses collègues.

La méthode en ligne

Dans la même optique, la méthode en ligne convient pour une séance informelle où chacun peut apporter sa contribution selon l’objectif fixé. Afin de faciliter le travail, certains bureaux à louer à l’ouest de Lyon ou ailleurs disposent de solutions connectées, notamment pour la coédition de contenus.

La psychologie inversée

Le principe consiste à détourner la question initiale pour imaginer des idées qu’il ne faut pas réaliser. Une fois les propositions faites, il suffit ensuite d’appliquer leur contraire positif pour trouver des solutions pertinentes. Une approche relativement ludique.

1 + 1 = 3

Des binômes sont créés pour développer trois idées correspondant à l’ordre du jour. Cette première étape effectuée, on modifie les groupes pour rechercher trois nouvelles propositions. Cette technique convient surtout pour de grands groupes dont le nombre est pair. À cinq, il est préférable de se tourner vers une autre méthode. À dix, le « 1 + 1 = 3 » démontre tout son intérêt.

Le tour de table

Méthode de travail assez classique : la réunion de brainstorming qui s’effectue de préférence avec un agencement en cercle des tables. Chacun a l’obligation de participer en énonçant une idée. L’animateur les prend en compte. L’analyse de leur pertinence est faite en groupe à la fin du tour de table. Le dispositif est plus efficace dans des locaux adaptés, comme une location de bureau dans l’ouest lyonnais ou un autre secteur géographique.

Poser ses idées sur le papier avec une analyse différée

Pour cette méthode, les idées ne sont pas émises à l’oral mais à l’écrit pour bénéficier d’un maximum de solutions différentes. En effet, lorsqu’une proposition est faite par un collaborateur, les participants ont tendance à trouver une variante et non une alternative originale. Autre avantage, les membres les plus timorés s’expriment avec plus de facilité. On juge de la pertinence des idées en fin de brainstorming.