Gérer les disputes dans son couple

La dispute naît de la réaction d’un conjoint blessé. Si elle ne peut être pas évitée, le couple peut tout de même faire en sorte que la confiance ne vole pas en éclat. La pire des choses, c’est de réagir de manière démesurée ou violente. Dans ce cas, les émotions peuvent amener un conjoint à proférer des propos durs, voire rabaissants. La gestion d’une dispute passe donc inévitablement par la compréhension et le respect réciproques. Davantage de détails à travers ces lignes.

La compréhension

Il faut commencer par bien connaître votre partenaire. Cerner sa personnalité, sa culture et ses convictions vous permet de savoir à quoi il/elle aspire. La connaissance de votre conjoint est essentielle notamment pour savoir ce qui peut le/la blesser. De ce fait, quand vous lui parlez, vous saurez quels mots il/elle aimerait entendre ou pas, quel ton il/elle n’apprécierait pas. Et surtout, vous saurez aussi quel est le moment adéquat pour lui parler, en particulier si vous avez l’intention de lui faire des reproches. Si votre partenaire sent dans son for intérieur que vous le/la comprenez, il/elle vous fera davantage confiance. Et l’expérience nous apprend que c’est plus facile pour une personne d’écouter des remarques, même négatives, si sa personnalité est comprise et non dénigrée. Ceci nous amène à un second paramètre tout aussi important, à savoir le respect.

argument-238529_960_720

Le respect

Abordons le thème de manière concrète. Tout d’abord, ne réagissez jamais sous le coup de l’émotion même si votre colère est légitime. Si vous ne vous sentez pas capable à un moment donné de canaliser vos émotions, sortez vous promener avant de parler à votre partenaire. Car en réagissant sous le coup de la colère, vous risquez très probablement de prononcer des mots blessants. Dans ce cas, quand bien même votre partenaire aurait commis une faute, il/elle se mettrait sur la défensive. Au final, le couple risque de se fragiliser. Par ailleurs, ne théâtralisez jamais une remarque négative, encore moins une dispute. La scène de couple est humiliante. Et on sait que quand les deux conjoints sont blessés, il n’est pas évident de remonter la pente. Enfin, lorsque vous reprochez quelque chose à votre partenaire, ne généralisez jamais sa faute. Autrement dit, évitez surtout de dire que les plats sont toujours mal préparés, que votre mari rentrer toujours tard du travail, etc. La généralisation d’une faute est blessante dans la mesure où cela remet en cause l’intégrité même de votre partenaire. Reprocher à un mari de toujours rentrer tard du travail risquerait, par exemple, de blesser son amour-propre. Il le prendrait mal parce que le reproche le toucherait directement dans sa personnalité.

La réciprocité

Si cela va sans dire, c’est encore mieux en le disant : la compréhension et le respect doivent être réciproques. Si un conjoint fait d’importants efforts pour respecter et comprendre alors que l’autre ne le fait pas, la solidité du couple risque d’en pâtir. Aucun conjoint ne doit faire de sacrifice pour supporter l’égo démesuré de l’autre. C’est une question de bon sens, pour tout dire.